Les aventures carabinées d'une parpaillotte dans une fac de médecine du far ouest

01 octobre 2010

Une semaine plus tard...

     Petit coup de blues en relisant mes articles précédents. Je pense souvent aux patients de mon service, j'aurais bien aimé savoir s'ils sont tous encore vivants, s'ils ont pu rentrer chez eux (presque) sains et saufs (presque, parce que cardiaque un jour ça veut dire cardiaque toujours, malheureusement). Et puis l'USIC me manque  :(
     Sinon les cours se passent bien, l'emploi du temps est foireux au possible mais on survit, no stress (pour le moment)! Et puis j'aime bien ma promo, et j'ai retrouvé mes coupines :D
     Et j'attends le prochain stage de pied ferme...

Posté par Lulu Carabine à 23:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 septembre 2010

Adieu l'USIC, sniff :(

Voila le stage est fini! Vivement le prochain!
Alors, ré-ca-pi-tu-lons:

J'ai eu l'occasion de perfuser, deux fois:
La première:
          Une petite mamie adorable, et une première perf en or! J'explique:
"Ahh, vous êtes stagiaire? c'est votre première perfusion? allez-y, faut bien que vous appreniez! j'ai des belles veines, et puis je suis pas douillette. mais allez-y, piquez, n'ayez pas peur voyons! voila, vous m'avez pas fait mal, bravo!"          eh ben!

Le deuxième:
         Il était très angoissé par l'intervention qu'il devait subir l'aprem suivant, et plaisantait avec nous (l'infirmière qui me supervisait et moi) pour se détendre. Il me stressait: j'hésite entre deux aiguilles "Ah, elle sait même pas quelle aiguille prendre, c'est flippant! heureusement que je suis pas cardiaque!" (hélas! qu'est-ce qu'on est d'autre en USIC?)
         Je pique: "ça vous fait mal?" "oh non, pas du tout". je finis, j'ajuste le cathlon, et là il hurle de sa grosse voix "Aaaaaaaaaaahhhhh", je sursaute, et il éclate  de rire. C'était haut en couleur XD. Nous étions morts de rire, même le patient de la salle d'à coté qui entendait tout ^^.

Ensuite j'ai fait un gaz du sang. C'était pas mal, mais c'est douloureux comme examen :(
Au fait: il s'agit d'un prélèvement de sang à l'artère du poignet. On pique presque à la perpendiculaire de la peau, la où on sent le pouls, puis on enfonce jusqu'à ce que le sang sorte. Comme il s'agit de l'artère, on voit le sang sortir en pulsant.

        Sinon j'ai aussi regardé les infirmières soigner des ulcères aux jambes d'une adorable patiente.
        Puis le médecin retirer un désilet (en gros le guide qu'on utilise pour glisser la sonde d'une coronarographie jusqu'au cœur. Après l'avoir retiré il faut comprimer la peau pendant un bon quart d'heure. Le médecin a retiré la compresse trop tôt et un jet de sang a giclé à 40 centimètres, gloups ^^.
        Puis le kiné est passé faire de la kiné respiratoire et m'a expliqué un tas de trucs

       Et puis j'ai du quitter le service, j'ai eu de bonnes appréciations sur ma fiche d'évaluation donc je suis contente.
J'ai eu beaucoup de mal à partir, j'ai dit au revoir aux patients dont je me suis occupée, aux infirmières, puis j'ai rendu ma tenue. Je suis sortie de l'hopital la larme à l'oeil (ben oui, je serais bien restée!)
Mais bon, faut avancer maintenant, j'ai plein de choses à apprendre en attendant le prochain stage!
Donc reprise des cours demain!

      Voila pour mon premier stage, je ne sais pas quand est-ce que j'aurais de nouveau des trucs intéressant à vous raconter.
En attendant je vous souhaite un cœur qui batte bien, et longtemps.

Posté par Lulu Carabine à 19:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2010

Un autre article, pour la route

        Ce matin j'ai appris que le patient a qui j'avais fait bien mal en ratant sa prise de sang est décédé pendant un examen invasif. J'étais sous le choc. C'était un patient jeune et en pleine forme mais très très angoissé par l'intervention. Parmi toutes les personnes qu'on ne serait pas étonné de voir s'éteindre dans le service, personne ne s'inquiétait vraiment pour lui.
Je suis vraiment désolée de lui avoir fait mal quelques heures avant son décès.

        Sinon j'ai assisté à un Doppler veineux. Cet examen permet de repérer les caillots responsable d'une phlébite. Ici la phlébite avait causé une embolie pulmonaire chez la patiente. On a retrouvé un caillot dans la veine fémorale commune et une paraphlébite dans l'une des veines saphènes. C'était très intéressant! Et puis le médecin m'expliquait un tas de trucs. Et grâce au Doppler j'ai enfin vu les valvules veineuses en action (et pas sur des dessins), c'est beau!

Pour ceux qui veulent mieux comprendre le Doppler: cliquez ici

        En intervention j'ai vu presque tout ce qu'il y avait a voir. Il me manque une échographie trans-œsophagienne avant de partir (l'échographie où la sonde est introduite dans l'œsophage, face ou cœur), mais il reste si peu de temps!

        Plus qui trois jours, *snif*, je commence vraiment à m'attacher à mon service.

         

Posté par Lulu Carabine à 18:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 septembre 2010

Me revoila!

Des nouvelles
Alors, depuis mes dernières aventures j'ai vu:
- une coronarographie avec pose de stent:
        J'ai donc vu ce que ça donnait une artère coronaire sténosée. C'est impressionnant, surtout que là les rétrécissement n'était pas raté. Un stent est un cylindre qu'on introduit à l'intérieur de l'artère à l'endroit où elle est rétrécie, et ce grâce à une dilatation préalable avec un ballon. Et c'était émouvant (oui, toujours ce mot, je suis sensible, moi!) de voir le résultat: un belle artère toute droite!

Pour mieux comprendre la coro: cliquez ici

- une opération sur un syndrome de Wolf.
        En gros, dans le syndrome de Wolf-Parkinson-White, une voie supplémentaire, dite 'accessoire', de conduction électrique existe entre les oreillettes et les ventricules cardiaques. Il se manifeste par des crises de tachycardies, il peut entrainer des syncopes ou des morts subites par fibrillation auriculaire puis ventriculaire. (Je me suis inspirée de wikipedia pour la description, histoire de pas vous raconter n'importe quoi!)
        Pendant l'opération, le patient à fait une crise de tachycardie, sa fréquence cardiaque est montée vers 216! (la normale est entre 50 et 80). La tension est montée dans la salle, son cœur ne ralentissait pas malgré les médocs. Un des chirurgien est passé devant moi et je l'ai entendu murmurer 'il va mourir'.
        Mais son cœur a fini par se rétablir. *soulagement*. Et l'opération a été un succès.

- des chocs électriques externes
        Impressionnants aussi, quand le patient est choqué il fait un bond, son torse se soulève et, à moitié conscient, il nous a fait comprendre que ça brulait, malgré l'anesthésie. Le pire c'est que l'intervention a été un échec, je ne sais pas à quel point c'est mauvais pour le patient, je vais me renseigner demain. J'ai pas toujours l'occasion de demander des explications.

- aujourd'hui une autre échographie du coeur
        Le médecin m'a montré plus de choses cette fois ci et m'a interrogé sur les valves cardiaques. C'est beau de les voir fonctionner (ben oui, je voulais pas réutiliser le mot 'émouvant'), et passionnant à la fois. J'ai vu comment on repérai les fuites dans le cœur et les épanchements.

         Et sinon j'ai appris à faire des relevés de prescription, pour planifier les soins dans la journée. J'aurais voulu le savoir plus tôt, ça m'aurait permit d'être moins paumée mais bon... Et puis j'ai révisé mon changements de perfusions et autre soins.
Puis j'ai loupé deux prises de sang d'afillée (sur deux patients différents et j'étais toute penaude), la première fois il a fallu que l'infirmière redirige l'aiguille, et l'autre fois qu'elle refasse tout. J'étais désolée, mais en même temps il y a souvent eu peu de patients dans mon service et pas souvent de prises de sang, alors si je ne peut m'entrainer que de temps en temps je maitriserais jamais! Heureusement les infirmières sont patientes!
         Je voudrais aussi poser des perfusions (je n'ai pu qu'en enlever et préparer et changer les pochettes, ou rajouter des médicaments en dérivation jusqu'ici). Mais il n'y en a pas souvent, des perfusions à mettre! On les met quand les patients arrivent, souvent pendant la nuit. La seule fois où j'en ai eu l'occasion (j'ai sauté dessus) la veine a claqué. Je ré-entends la patiente "Ouille ouille ouille, on voit bien que c'est une débutante!". Décidément.
         Ça me fait penser à un médecin que j'aime beaucoup qui m'a dit "en médecine, on apprends très vite à être humble." (ça sentait le vécu...) et c'est vrai, j'ai déjà eu pas mal l'occasion de me ridiculiser, et en plus à faire mal inutilement à des patients! Bon, ben va falloir s'y habituer (à se sentir con, hein, pas à faire mal aux gens!) parce que j'ai encore 8 à 10 années d'études devant moi XD.

CONCLUSION: je suis toujours aussi motivée par mon stage, et malheureuse de devoir le quitter vendredi aprem. Humainement (entre autre!) c'est une expérience incroyable (je détaillerai pas ce soir parce qu'il est l'heure d'aller se coucher!). Hâte d'y retourner demain, quoi qu'il puisse (m'y) arriver!

Posté par Lulu Carabine à 21:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 septembre 2010

Tout ces coeurs qui battent...

      C'est vrai c'est émouvant à la fin, tout ces cœurs qui battent, tant bien que mal, et qu'on ne cesse de surveiller.
      Hier j'ai assisté à une échographie du cœur, c'était beau de le voir fonctionner comme ça, en direct. Et puis le coeur du patient allait bien, et c'est tellement rassurant!
      Quand je vois tout ces patients qui trainent souvent leur soucis cardiaques depuis de nombreuses années, je me dis qu'ils sont bien courageux! Je me demande comment on peut vivre au quotidien quand on ne peut pas faire confiance à son cœur, que ça doit être angoissant!
      J'ai aussi assisté à une pose de défibrillateur. En gros, cette appareil choquera le cœur du patient si nécessaire. On m'a expliqué que cette opération est le dernier recours avant une greffe, et le pauvre patient qui a reçu ce défibrillateur n'est pas en mesure de recevoir un nouveau cœur.

       Et sinon j'ai fait mes premières prises de sang! D'abord c'était sur un patient, et là j'ai eu du mal. Une infirmière m'avait bien dit "l'essentiel c'est de ne pas montrer au patient que c'est la première fois que tu piques"
       Bon ben c'est pas resté un secret très longtemps! D'abord j'ai piqué à coté de la veine donc l'infirmière qui m'accompagnait a réorienté l'aiguille, puis elle restait très prêt de moi car elle avait peur que je me pique, et elle a raison, on sait jamais ce qu'on peut choper! J'étais vraiment gênée vis-à-vis du patient, mais il m'a laissé faire sans rien dire. Je suis sortie de sa chambre toute penaude mais l'infirmière m'a dit que c'était bien pour une première prise de sang, ça m'a un peu rassuré.
      Puis elle m'a proposé de lui faire une prise de sang, et là ça c'est mieux passé. Cette fois j'ai bien piqué dans la veine et le sang est venu tout de suite. J'ai failli me piquer par contre, et puis il va falloir gagner en dextérité pour prendre le coup de main, mais sinon c'est bon, je sais faire une prise de sang. Et puis l'infirmière que j'ai piqué m'a dit qu'elle n'avait rien senti, j'espère qu'elle n'aura pas de bleu ou d'hématome ou quoi que ce soit!
     En tout cas j'aime de plus en plus l'équipe de l'USIC, elles sont vraiment géniales! Je suis impatiente de les retrouver lundi, et en attendant je me suis procuré un petit bouquin de cardio pour étudiants IFSI et je révise/apprends sagement   :)

Voila, déjà une semaine de passée, plus que deux semaines de stage, ça passe un peu trop vite!
Alors je n'ai plus qu'à vous dire: à la semaine prochaine!

Posté par Lulu Carabine à 00:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

09 septembre 2010

On a enfin mit le poisson dans l'eau!

Déjà 4 jours que je suis en stage et encore rien sur mon blog... honte a moi!
     Alors voila, je suis à l'USIC, et pour tout vous dire, c'est génial! J'ai atterri dans un service où les infirmières, les AS et les ASH sont adorables. Ah oui, les médecins et l'interne sont très sympa aussi. En fait c'est une super équipe :)

Alors, par où commencer?
Bon ben depuis le début de la semaine j'ai appris les trucs de base: prendre la tension (avec la machine électronique et a la main avec le stétho), la saturation en O2, les pouls, contrôler les pansements, mettre un patient sous oxygène, faire leur toilette, lire un dossier, faire des ECG, et c'est cool!
Demain je devrais enfin faire des prises de sang, j'ai hâte!

Et sinon j'ai accompagné une patiente pour un scanner cérébral. C'est impressionnant de voir tout le cerveau défiler sur l'écran. La dame n'avait rien, heureusement!

J'ai aussi assisté a un test d'effort. Le but de cet examen est de déclencher les symptômes du patient en faisant monter sa fréquence cardiaque, en le faisant marcher puis courir sur un tapis roulant.

Puis aujourd'hui c'était le top! J'ai assisté a une pose de pace-maker :D (pour une maladie des oreillettes)
      Comme ça j'ai pu voir le protocole de préparation à un intervention chirurgicale, c'est très intéressant!
      Mais bien sur le mieux, c'était l'opération elle même. On était en blouse en plomb (c'est louuuuuuuuuurd!! mais faut pas se faire irradier quand même!) à cause de la scopie.
L'infirmière m'a mise dans un endroit ou je pourrais tout bien voir, sans gêner le médecin ou elle. Du coup j'avais une vue imprenable sur les trois écrans et l'opération, et en plus j'étais tout près.
     D'abord le médecin a anesthésié le patient (anesthésie locale) sous la clavicule, ça a fait gonfler toute la zone et ça fait un drôle d'effet! Puis il a incisé et a commencé a faire une cavité sous la chair pour y loger, en fin d'opération, le fameux pace-maker.
    Et puis il a fait entrer les sondes, en passant par la veine sub-clavière, puis la VCS, jusqu'au cœur. Il a mit deux sondes, une pour le ventricule droit et l'autre pour l'oreillette droite. Puis il a réglé le voltage de chaque électrode et les a raccordées au pace-maker, qu'il a enfin inséré dans le corps du patient, avant de tout recoudre.
   Je pouvais voir tout ce qui se passait dans le cœur du patient sur l'écran, et j'ai été très émue quand le cœur s'est mis a battre normalement (c'est vrai que le pauvre monsieur avait un ECG qui faisait peine à voir!), à la fin de l'opération   :')

Et puis pendant l'opération, l'infirmière et le médecin m'ont donné des tas d'explications!

A part ça, quand il n'y a plus rien à faire à l'USIC (ces 4 derniers jours on avait peu de patients), je vais en télémétrie, je me présente aux infirmières qui ont des patients à voir et elles me permettent de les suivre et m'apprennent un tas de trucs!
Sinon je vais voir s'il y a des examens prévu pour la journée et je demande à y assister.

Pour conclure je dirais que ce qui m'a le plus marqué depuis le début de ce stage, c'est le travail formidable que font les infirmières et les AS. Et puis elles sont tellement gentilles avec les patients!
Et puis de découvrir l'univers de l'hôpital, ça c'est une super expérience! J'ai enfin l'impression d'être à ma place.
Bon, je n'aurais pas dit ça si j'étais tombée dans un service avec des soignants peu aimables et qui ne veulent pas de leur stagiaires (comme c'est le cas pour deux amies en ce moment...), donc là je suis vraiment reconnaissante d'avoir fait mes premiers pas dans la médecine avec des personnes formidables.

La suite au prochain numéro!

Posté par Lulu Carabine à 18:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 juillet 2010

C'est Parti!!!!

Ayé, c'est signé! Désormais je suis officiellement une étudiante en médecine.
Je sais, j'étais censée attendre la rentrée pour le stétho, mais j'ai pas tenu! Donc voici le magnifique Littmann Classic II 3M bleu ciel qui m'a tant fait réver pendants mes 2 p1.
Oui, j'ai tout pris en bleu, lampe de diagnostic et marteau, parce que ça fait plus cruche joli. Bref...
stetho
Pourquoi médecine? Et bien c'est mon rêve depuis que je suis toute petite :) Le coté humain et scientifique, tout m'attire dans ce métier, même si je sais, grâce aux blogs d'externes et d'internes, que ça va pas être facile tous les jours! Heureusement, l'ECN est encore loin.

Et en septembre, c'est parti pour un stage de cardiologie dans un petit hôpital, j'espère que ça va bien se passer, je vous raconterai!

En attendant bonnes vacances a tous,
et surtout bon courage a ceux qui entament a la rentr
ée une première, deuxième (et peut être même une troisième) P1, reposez vous bien cet été, et que la force soit avec vous!

Posté par Lulu Carabine à 15:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :